la troisième vague...

Aller en bas

la troisième vague...

Message par Marie Vindy le Jeu 14 Mai - 0:02

Je trouve que le livre de Paul est un bouquin viril, et j'aime ça...
(ce qui neveut pas dire bien sûr qu'il est écrit pour les hommes!)

Revenir en haut Aller en bas

Re: la troisième vague...

Message par Elisa Vix le Jeu 14 Mai - 9:58

Tu veux dire que ces héros foncent sans réfléchir ? lol!
avatar
Elisa Vix
Synopsis
Synopsis


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la troisième vague...

Message par Manuel Ruiz le Jeu 14 Mai - 10:34

Marie Vindy a écrit:Je trouve que le livre de Paul est un bouquin viril, et j'aime ça...
Tu devrais lire les miens !

Revenir en haut Aller en bas

Re: la troisième vague...

Message par Marie Vindy le Jeu 14 Mai - 10:44

Ouais... foncent, courent, se font casser la gueule, entre deux guerres!
pas le temps pour de la psycologie de bonne-femme là dedans... :-)

Revenir en haut Aller en bas

Re: la troisième vague...

Message par Marie Vindy le Jeu 14 Mai - 10:49

et d'ailleurs, même les nanas sont virils : "Quand elle (Macha) mobilise sa sa fibre féminine, elle est irrésistible, mais au quotidien, elle fonctionne plutôt comme un mec, démarche chaloupée, gestes brusques, langage viril"

Ils sont couillus comme ça, tes personnages, Manuel?

Revenir en haut Aller en bas

Re: la troisième vague...

Message par Manuel Ruiz le Jeu 14 Mai - 11:07

Marie Vindy a écrit:

Ils sont couillus comme ça, tes personnages, Manuel?
Demande à Elisa !

Revenir en haut Aller en bas

Re: la troisième vague...

Message par Marie Vindy le Jeu 14 Mai - 11:17

Comment sont les personnages de Manuel, chère elisa? Aussi frondeurs/frondeuses que ceux de Paul?
J'aime bien aussi voir que des nanas peuvent être décrites comme dures, et pugnaces, et pas comme des amantes sexy et compréhensives. Traits qui apparaissent parfois quand un mec met en scène un peu trop lourdement ses propres fantasmes de femme fatale. (j'ai bien une idée en tête, mais je la garde pour moi)
C'est peut-aussi ce qui a tant faciné les lecteurs de millenium... à Lisbeth Salander, elle en a, elle!

Revenir en haut Aller en bas

Re: la troisième vague...

Message par Elisa Vix le Jeu 14 Mai - 16:54

Ah, non, pas du tout, Le bateleur est un gentleman ! Very Happy

Dalleray est à Sokolovski ce que Cary Grant est à Nicholas Cage (et je les aime tous les deux).

Quand aux nanas virilisées pourquoi pas, mais une femme féminine peut être tout aussi dangereuse.
avatar
Elisa Vix
Synopsis
Synopsis


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la troisième vague...

Message par Manuel Ruiz le Jeu 14 Mai - 17:12

Elisa Vix a écrit:Ah, non, pas du tout, Le bateleur est un gentleman ! Ca ne veut pas dire qu'il ne baise pas, mais il fait ça avec les manières, et puis il tombe amoureux, c'est plus correct. :D

Dalleray est à Sokolovski ce que Cary Grant est à Nicholas Cage (et je les aime tous les deux).

Quand aux nanas virilisées pourquoi pas, mais une femme féminine peut être tout aussi dangereuse.



Merci. Je crois que serai très gentil quand je chroniquerai ton bouquin.

P.S. : En matière de nanas viriles, dans Le Chaud et le Froid, il y a Marie-Hélène Duteiller qui... Non, je ne révélerai pas la fin.

Revenir en haut Aller en bas

Re: la troisième vague...

Message par Elisa Vix le Jeu 14 Mai - 18:10

Je trouve dommage qu'une femme soit obligée de "se comporter en mec" (et tous les mecs ne se comportent pas en mec heureusement) pour être crédible.

Attention, Manuel, à placer tes bouquins partout tu es en train de te noviniser ! D'ailleurs, je veux juste rajouter que, dans Bad Dog, Thierry Sauvage est une sorte très réussie de gentleman muffle...
avatar
Elisa Vix
Synopsis
Synopsis


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la troisième vague...

Message par Marie Vindy le Jeu 14 Mai - 19:21

Pas d'obligation... finalement, pour mettre tout le monde d'accord, les peronnages, masculin ou féminin, sont tellement mieux lorqu'ils sont présentés avec toute la complexité propore aux être humain.
En fait, dans un roman que j'ai lu il y a un petit moment, il était question de, je résume : le héros est très fatigué, trés éprouvé par son enquête, alors il délaisse sa compagne, qui est en fait son amante, parce qu'il ne partage pas son quotidien avec elle, trop vulgaire... et quand il arrive chez elle au milieu de la nuit, elle - indépendante, ultra féminine- l'accueille bras ouvert et lui fait une petite gâterie pour le consoler de ses mésanventures.
moi j'ai refermé aussi sec le bouquin.
vous en pensez quoi vous?

Revenir en haut Aller en bas

Re: la troisième vague...

Message par Elisa Vix le Jeu 14 Mai - 19:31

Je suppose que c'était dans un Colize avant la page 50...

Non, ça me fait plutôt penser à du Manchette, et Mme Maigret, tu la trouves comment, Marie ?
avatar
Elisa Vix
Synopsis
Synopsis


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la troisième vague...

Message par Paul Colize le Jeu 14 Mai - 19:49

Je trouve que Marie a un avis très fin sur ses lectures...

A l'instar de Claude Lelouch au temps de sa splendeur (je parle de lui), j''avoue tomber amoureux des héroïnes que je mets en scène dans mes romans. J'ai connu une grande histoire d'amour avec Macha. J'ai vécu avec elle pendant un an et demi. C'est une femme absolument fascinante et j'espère la revoir un jour.

Pour l'instant, je suis amoureux d'Ava, mais j'avoue qu'Alice n'est pas dénuée de charme.

Quant à la scène que tu décris dans ton roman , Marie, elle pourrait en effet sortir tout droit d'un des miens. Mais j'aurai auparavant (chinois) pris garde d'y mettre le second degré nécessaire.
avatar
Paul Colize
Synopsis
Synopsis


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la troisième vague...

Message par Elisa Vix le Jeu 14 Mai - 20:02

En lisant La troisème vague, j'ai regretté que le personnage de Macha ne soit pas plus développé et qu'il arrive si tard.

Avec Alice, tu abandonnes donc les prénoms en "a". Pourquoi comment se fait-ce ? (piège)
avatar
Elisa Vix
Synopsis
Synopsis


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la troisième vague...

Message par Paul Colize le Jeu 14 Mai - 20:06

Avant je le mettais derrière, maintenant, je le mets devant...
avatar
Paul Colize
Synopsis
Synopsis


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la troisième vague...

Message par Elisa Vix le Jeu 14 Mai - 20:18

Je préfère.
avatar
Elisa Vix
Synopsis
Synopsis


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la troisième vague...

Message par Paul Colize le Jeu 14 Mai - 20:43

Tu comprends pourquoi j'aime bien Ava.

Cette femme est une perle.
avatar
Paul Colize
Synopsis
Synopsis


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la troisième vague...

Message par Isabelle Corlier le Jeu 14 Mai - 22:15

tant que t'es pas tombé amoureux d'Annabelle Corbisier, moi, je m'en fous...

Quant aux nanas ultra-sexy, compréhensives et soumises, ça existe aussi, Marie, c'est juste qu'on ne s'identifie pas à elles. On les méprise. C'est dommage, parce que, dans la vraie vie, ces filles-là, elles essuient leur content de malheurs...

Revenir en haut Aller en bas

Re: la troisième vague...

Message par Paul Colize le Jeu 14 Mai - 23:12

C'est vrai qu'Annabelle Corbisier est pas mal virile aussi, dans son genre.
avatar
Paul Colize
Synopsis
Synopsis


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la troisième vague...

Message par Marie Vindy le Ven 15 Mai - 0:25

J ne connais pas Annabelle Corbisier. Mais je connais Madame Maigret, ou plutôt, on ne la connait pas autrement que par ce que veut bien laisser percevoir son commissaire de mari. Tout l'interêt est là.
Ceci dit, elle ne doit être ni viril, ni très sexy... mais qui sait?

Revenir en haut Aller en bas

Re: la troisième vague...

Message par Elisa Vix le Ven 15 Mai - 10:35

Isabelle Corlier a écrit:tant que t'es pas tombé amoureux d'Annabelle Corbisier, moi, je m'en fous...

Quant aux nanas ultra-sexy, compréhensives et soumises, ça existe aussi, Marie, c'est juste qu'on ne s'identifie pas à elles. On les méprise. C'est dommage, parce que, dans la vraie vie, ces filles-là, elles essuient leur content de malheurs...

Ca existe mais ça devrait pas ! Arrêtons d'élever les filles comme si toute leur vie elles devaient attendre le prince charmant, elles ne seront peut-être pas plus heureuses mais au moins leur bohneur ne dépendra que d'elles.

Je me souviens d'une interview très amusante de Simenon où il expliquait, qu'en passant dans la cuisine, Maigret donnait une petite tape sur les fesses de sa femme (occupée à ses tâches culinaires, bien sûr) pour montrer qu'il n'était pas qu'un mari mais un amant aussi ! Ouah, des amants comme ça, on en redemande ! lol!
Mais c'était une autre époque.
avatar
Elisa Vix
Synopsis
Synopsis


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la troisième vague...

Message par Isabelle Corlier le Ven 15 Mai - 17:52

Je parlais plutôt des femmes qui sont naturellement comme ça, pas éduquées pour. Des femmes-objets, complexées et sous la coupe de leur mec...

Revenir en haut Aller en bas

Re: la troisième vague...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum