Un coup de gueule d'Eric Giacometti

Aller en bas

Un coup de gueule d'Eric Giacometti

Message par Jacques Teissier le Ven 28 Oct - 16:44

Eric Giacometti pousse un coup de gueule retentissant dans un entretien qu’il a accordé à «un polar collectif».

Pour rappel, Giacometti est l’auteur avec son ami Jacques Ravenne de thrillers ésotériques. Ils ont créé la série du Commissaire Antoine Marcas, qui a un gros succès. Leur dernier livre,Le septième templier , a été chroniqué sur "un polar collectif" par Cassiopée.

Voici un extrait de l’entretien ( qui est plutôt long) :
« Au bout de sept années de Marcas, et après avoir gagné la confiance d'un nombre de lecteurs considérable, je suis toujours dubitatif devant le manque d'ouverture d'esprit dans le milieu du polar. Disons-le clairement, dans ce milieu, le thriller en règle générale, et le thriller ésotérique en particulier, est vu avec méfiance. En gros, plus ces livres ont du succès, moins ils sont considérés. Et malheur à vous quand vous apparaissez dans un classement des meilleures ventes (rires) vous êtes catalogué auteur commercial (quelle horreur). Heureusement, que des blogs comme le vôtre sont plus en avance... En France, il existe une critique journalistique très pointue sur le polar mais pas sur le thriller. Pour ces spécialistes, le polar doit être obligatoirement réaliste, souvent social, parfois engagé, il doit dénoncer les travers de notre société, le tout avec un style affirmé...Ce sont des dogmes. Des dogmes, certes respectables, mais qui empêchent d'emprunter les chemins de traverses de l'imaginaire et en tout cas qui ne s'appliquent pas au thriller. Le grand public, lui, est beaucoup plus ouvert et ne connait même pas ces dogmes.
Le milieu met donc les auteurs dans des cases, ça c'est du polar noir (excellent !), ça c'est du thriller commercial (pouark !), ça c'est sorti chez tel éditeur ( c'est de la bonne came), ça c'est chez un autre éditeur (à la poubelle ou sur Price minister pour le vendre d'occasion). C'est dommage. Je vais vous donner une anecdote (...)
»

la suite de l’entretien EST ICI.

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum