Les disparus de l'A16 - Maxime Gillio

Aller en bas

Les disparus de l'A16 - Maxime Gillio

Message par Paul Colize le Jeu 24 Déc - 18:26



Virginia Valmain est une détective privée aux mensurations palpitantes, au verbe acéré et à la perspicacité extralucide. Elle officie du côté de Dunkerque, mais sa réputation dépasse les frontières, voire les océans. Accompagné par sa Cour des miracles personnelle composée d’une vieille gouine obèse, d’un géant black philosophe et d’un chauffeur sous-dimensionné glandulairement, elle va s’attaquer à l’une des plus mystérieuses affaires du vingt-et-unième siècle, les fameux disparus de Saint-Folquin.

Ça a le goût d’un San-Antonio, ça en a la couleur, mais ce n’est pas un San-Antonio. C’est en tout cas ce que prétend l’auteur. Pourtant, on y trouve des personnages hauts en couleur, de longues descriptions truculentes, des monologues et des dialogues à rallonges, des apartés avec le lecteur et de nombreuses notes en pied de page.
Pour tout dire, il y a bien longtemps que les San-Antonio ne me font plus rire. Or, ici, je me suis marré de la première à la dernière page. J’ai parcouru les deux cents pages avec en permanence un sourire aux lèvres et il m’est arrivé plus d’une fois de devoir arrêter la lecture pour laisser retentir un rire (gras). Bien sûr, dans cet opus, Maxime Gillio ne fait pas dans la dentelle, il tire les pigeons au bazooka. Se fait plaisir. Et fait mouche.
C’est drôle, enlevé, picaresque, jouissif.
De plus, même si le style et les mots utilisés sont différents, il règle au passage le compte à quelques unes de nos cibles communes : les beaufs qui se la jouent, les bagnoles tunées, les oreillettes bluetooth, le look des jeunes cons, les bébés qui puent, les mamans en extase devant les cacas de ces derniers, les séducteurs à trois balles, les girls bandes, les Lévy, les Musso, les Pernaut, les machos, les misos, les coiffeuses, les alcoolos, les bimbos siliconées et les polars de série B².
En fin équilibriste, Max Gillio nous emmène aux confins de la dérision, sans jamais franchir les limites du bon goût et sombrer dans la vulgarité et le sordide.
Pour réussir cet exploit, il ne suffit pas d’avoir du bagout et de connaître quelques mots d’argot, il faut en plus quelque chose qui ne s’achète pas à crédit (comme disait Lao-Tseu), ça s’appelle … le talent.
On peut être caricaturiste et avoir fait les Beaux-Arts.


Dernière édition par Paul Colize le Mer 30 Déc - 0:57, édité 1 fois
avatar
Paul Colize
Synopsis
Synopsis


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disparus de l'A16 - Maxime Gillio

Message par Nikos le Jeu 24 Déc - 19:00

Je le veux pour noêl !
Comment ça c'est demain ?
avatar
Nikos
Synopsis
Synopsis


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disparus de l'A16 - Maxime Gillio

Message par Fabien Herisson le Mar 29 Déc - 19:06

Nikos a écrit:Je le veux pour noêl !
Comment ça c'est demain ?

Alors ?? Tu l'as eu ?
avatar
Fabien Herisson
Paragraphe
Paragraphe


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disparus de l'A16 - Maxime Gillio

Message par Nikos le Mar 29 Déc - 19:50

Que dalle !
Smile
avatar
Nikos
Synopsis
Synopsis


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disparus de l'A16 - Maxime Gillio

Message par Max Gillio le Mer 30 Déc - 0:52

Si tu te débrouilles bien, tu peux l'avoir pour tes étrennes ou pour l'épiphanie.

Mais grouille !
avatar
Max Gillio
Synopsis
Synopsis


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disparus de l'A16 - Maxime Gillio

Message par Geof le Mer 30 Déc - 13:31

Et si on remplaçait les fèves des galettes des rois par des bouquins de Max Gillio ?
avatar
Geof
Paragraphe
Paragraphe


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disparus de l'A16 - Maxime Gillio

Message par Fabien Herisson le Mer 30 Déc - 13:36

Ouais bonne idée, ou alors des Bouquins de Paul, parce que ceux de Maxime je les ai tous. Et aucun de Paul.

Ceux de Sieur Colize ne sont pas au même prix. Il se mouche pas le bougre !
avatar
Fabien Herisson
Paragraphe
Paragraphe


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disparus de l'A16 - Maxime Gillio

Message par Max Gillio le Mer 30 Déc - 13:50

Bonne idée, Geof, depuis le temps que j'ai envie de me faire tirer le 06 janvier !
avatar
Max Gillio
Synopsis
Synopsis


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disparus de l'A16 - Maxime Gillio

Message par Fabien Herisson le Mer 30 Déc - 13:52

Max Gillio a écrit:Bonne idée, Geof, depuis le temps que j'ai envie de me faire tirer le 06 janvier !

Y a que le 06 janvier ?
avatar
Fabien Herisson
Paragraphe
Paragraphe


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disparus de l'A16 - Maxime Gillio

Message par Max Gillio le Mer 30 Déc - 14:09

Que je me fais tirer comme un roi ? Oui.

Les autres jours, comme un serf.
avatar
Max Gillio
Synopsis
Synopsis


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disparus de l'A16 - Maxime Gillio

Message par Fabien Herisson le Mer 30 Déc - 14:16

Tu as donc décidé de garder ta TPB mais d'élargir ton ATE ?
avatar
Fabien Herisson
Paragraphe
Paragraphe


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disparus de l'A16 - Maxime Gillio

Message par Max Gillio le Mer 30 Déc - 15:12

Rectificatif : je n'ai pas un ATE, mais un ATEQLTPBDFNTMPLB.

Un Anus Tellement Élargi Que La Très Petite Bite De Fabien Ne Touche Même Pas Les Bords.
avatar
Max Gillio
Synopsis
Synopsis


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disparus de l'A16 - Maxime Gillio

Message par Fabien Herisson le Mer 30 Déc - 16:44

Ces bruits assourdissants que l'on entend dans le port de Dunkerque viennent de là alors. Moi qui pensait qu'il s'agissait des cornes des bateaux.
En fait, il s'agit juste de tes pets !!!
avatar
Fabien Herisson
Paragraphe
Paragraphe


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disparus de l'A16 - Maxime Gillio

Message par Paul Colize le Mer 30 Déc - 17:06

Fabien Herisson a écrit:Ceux de Sieur Colize ne sont pas au même prix. Il se mouche pas le bougre !

Petit roman, petit prix, grand roman, grand prix.
avatar
Paul Colize
Synopsis
Synopsis


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disparus de l'A16 - Maxime Gillio

Message par Fabien Herisson le Mer 30 Déc - 17:14

Ouais, ouais. N'empêche que pour m'offrir la collection Colize complète, j'en ai pour plus de 100€.
Et les fêtes sont passées.

Je suis étonné que tu n'aies pas dis "Petit auteur, petit prix, Grand auteur, grand pris"
avatar
Fabien Herisson
Paragraphe
Paragraphe


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disparus de l'A16 - Maxime Gillio

Message par Paul Colize le Mer 30 Déc - 18:13

Il y a plein de femmes qui aimeraient avoir tout Colize pour seulement 100 €.
avatar
Paul Colize
Synopsis
Synopsis


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disparus de l'A16 - Maxime Gillio

Message par Fabien Herisson le Mer 30 Déc - 18:40

Tout Colize, ou seulement une partie bien particulière ?

Il paraît qu'au Japon, les moulages du sexe de Colize se vendent à prix d'or.
avatar
Fabien Herisson
Paragraphe
Paragraphe


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disparus de l'A16 - Maxime Gillio

Message par Paul Colize le Mer 30 Déc - 18:59

Pourquoi au Japon ??
avatar
Paul Colize
Synopsis
Synopsis


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disparus de l'A16 - Maxime Gillio

Message par Fabien Herisson le Mer 30 Déc - 19:16

Parce que là-bas, ils sont habitués à tous les Godzilla ou autres créatures atteintes de gigantisme Razz
avatar
Fabien Herisson
Paragraphe
Paragraphe


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disparus de l'A16 - Maxime Gillio

Message par Max Gillio le Mer 30 Déc - 19:24

Paul Colize a écrit:Pourquoi au Japon ??

Parce que le riz, ça se coince dans les dents creuses et qu'ils ont besoin de cure-dents...
avatar
Max Gillio
Synopsis
Synopsis


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disparus de l'A16 - Maxime Gillio

Message par Fabien Herisson le Mer 30 Déc - 19:34

Max Gillio a écrit:
Paul Colize a écrit:Pourquoi au Japon ??

Parce que le riz, ça se coince dans les dents creuses et qu'ils ont besoin de cure-dents...


lol!
avatar
Fabien Herisson
Paragraphe
Paragraphe


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disparus de l'A16 - Maxime Gillio

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum