L'automne à Cuba, Leonardo Padura.

Aller en bas

L'automne à Cuba, Leonardo Padura.

Message par Jean-Louis Nogaro le Ven 13 Nov - 9:01

L'auteur :
Né à La Havane en 1955, Leonardo Padura est romancier, essayiste, journaliste et auteur de scénarios pour la télévision.
L'Automne à Cuba est le dernier volet de la tétralogie " Les quatre saisons ".



4ème de couverture : En cet automne 1989, le cyclone qui menace La Havane perturbe l'inspecteur Mario Conde au moins autant que la découverte de la corruption qui régnait parmi ses collègues du commissariat et la mise à la retraite de son chef. Il pense à démissionner mais accepte de mener une dernière enquête sur un assassinat: le meurtre horrible et quasi rituel d'un ancien responsable de l'économie cubaine exilé et de retour avec un passeport américain. Il fouille le passé et plonge dans l'époque des confiscations, nationalisations et magouilles que la situation a permises. Désabusé, il dévoile surtout le malaise d'une génération de trentenaires qui n'a connu que le revers de la médaille révolutionnaire. Leonardo Padura utilise ici toutes les ressources du roman noir pour aller au plus profond des interrogations de ce qu'il nomme "la génération cachée", la sienne et celle de son héros.

Impression de lecture : Un excellent livre, ou, pour être plus précis, un livre qui me va bien : c'est noir, c'est politique. Le démarrage est excellent, avec un flic qui attend que le ciel lui tombe sur la tête, seul dans sa piaule. Il se bourre la gueule et est tout surpris de voir que "ça" continue, finalement... Et ce "ça", c'est la vie à Cuba au travers du prisme d'un romancier qui ne manque ni de noirceur, ni de poésie. Je lirai d'autres Padura quand l'occasion se présentera.

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne à Cuba, Leonardo Padura.

Message par Rotko le Ven 11 Déc - 19:43

padura, c'est une bonne pointure :)

j'ai lu notamment Mort d'un Chinois à la Havane, Suites éditions Métailié.

l'enquête sur un meurtre dans le quartier chinois est l'occasion pour le lecteur de découvrir des croyances, des pratiques, et les liens d'amitié qui se nouent entre anciens compagnons d'infortune.

Parfums, saveurs, et enigme appartiennent à un monde secret, que Mario Conde le flic aux états d'âme, aborde avec hésitations et pudeur.
avatar
Rotko
Lettre
Lettre


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum