Seul le Silence - RJ Ellory

Aller en bas

Seul le Silence - RJ Ellory

Message par Paul Colize le Mer 4 Nov - 12:52



Si l’on m’avait dit qu’il s’agissait d’une histoire de tueur en série, je ne l’aurais pas acheté. Les histoires de tueurs en série, c’est la tarte à la crème de l’auteur de polar en mal d’inspiration. Il y a 3.567 histoires de tueurs en série qui prennent la poussière dans les rayonnages des librairies.
Mais si je ne l’avais pas lu, je serais passé à côté d’un grand, d’un très grand roman.
Seul le silence raconte une vie. La vie d’un auteur à succès, depuis l’âge de douze ans jusqu’à cet après-midi pluvieux dans un hôtel de New York. Trente années d’une traque effarante, trente années de cauchemars et d’images obsessionnelles.
Mais, au final, ce n’est pas l’intrigue l’élément le plus marquant de ce roman. L’écriture de RJ Ellory, somptueuse, colle à la peau. Il parvient à inoculer au lecteur les émotions qu’il ressent, l’angoisse qui l’étreint, les scènes qui sont tatouées dans ses prunelles. On avance progressivement, on s’enfonce avec lui dans ce sombre roman.
Le rythme est lent, lent comme la vie dans son village de Géorgie. Lorsqu’il part pour New York, tout s’accélère. J’ai relu plusieurs fois son arrivée dans la mégalopole. Deux pages magistrales, le plus bel hommage à Big Apple depuis le générique de Manhattan, le film de Woody Allen. La description de l’univers carcéral vaut à lui seul la lecture du roman.
Comme le dit un peu pompeusement l’accroche de la couverture ; un livre magnifique qui vous hantera longtemps. C’est vrai.
avatar
Paul Colize
Synopsis
Synopsis


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul le Silence - RJ Ellory

Message par Max Gillio le Mer 4 Nov - 17:04

Il m'arrive parfois d'être en accord avec Paul, même devant les autres. Ouvrage majeur. Indispensable.

Tout se mêle, s'entremêle dans ce roman : la traque d'un tueur (finalement presque secondaire), l'apprentissage du métier d'homme, de celui d'écrivain, un pan entier de l'histoire des États-Unis du retour des soldats de la Seconde Guerre à nos jours.
Il y a du Faulkner et du T. Capote, dans ce roman. Quelle puissance évocatrice, tant dans les descriptions de la campagne américaine, reculée, profonde, presque arriérée, et celles des villes (Paul a raison, l'arrivée à New York est ébouriffante).

Je viens par ailleurs de finir le suivant, Vendetta. Excellent également.
avatar
Max Gillio
Synopsis
Synopsis


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul le Silence - RJ Ellory

Message par Elisa Vix le Mer 4 Nov - 19:17

C'est pas pour contredire Max et Paul systématiquement mais...
J'ai bien aimé la première partie, le style d'Ellory m'a happé également, ensuite ça m'a fait suer, cette lenteur, tous ces malheurs qui s'accumulent sur ce pauvre type, l'intrigue policière tellement secondaire qu'on s'en fout...
avatar
Elisa Vix
Synopsis
Synopsis


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul le Silence - RJ Ellory

Message par Paul Colize le Mer 4 Nov - 20:13

Elisa Vix a écrit:C'est pas pour contredire Max et Paul systématiquement mais...

...quand même un peu.
avatar
Paul Colize
Synopsis
Synopsis


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul le Silence - RJ Ellory

Message par Max Gillio le Mer 4 Nov - 20:30

Elisa Vix a écrit:C'est pas pour contredire Max et Paul systématiquement mais...
J'ai bien aimé la première partie, le style d'Ellory m'a happé également, ensuite ça m'a fait suer, cette lenteur, tous ces malheurs qui s'accumulent sur ce pauvre type, l'intrigue policière tellement secondaire qu'on s'en fout...

Je concède que j'ai également préféré la première partie à la seconde.

Mais si tu pouvais arrêter de systématiquement me contredire...
avatar
Max Gillio
Synopsis
Synopsis


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul le Silence - RJ Ellory

Message par André Toutou le Sam 14 Nov - 22:22

J'en suis à peu près à la moitié et pour le moment suis assez déçu : il n'y a pas vraiment d'originalité, les personnages sont conventionnels, le héros fade, les situations prévisibles (la liaison avec l'instit qu'on devine dès la 1ere rencontre), ou déjà lues ailleurs. Je suis un peu surpris du tintouin qu'on en fait. Un bouquin comme "Les marécages" de Joe Lansdale qui traîte plus ou moins du même sujet m'a laissé un souvenir plus fort, avec des touches fantasmagoriques, oniriques, des personnages hauts en couleurs (le terrifiant Homme-Chèvre) et une chute inattendue. Bon, là 2éme partie du livre (qui se lit assez vite) me permettra peut-être de réviser mon jugement.
avatar
André Toutou
Paragraphe
Paragraphe


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul le Silence - RJ Ellory

Message par Elisa Vix le Dim 15 Nov - 11:22

Apparemment, les avis sont très partagés sur ce bouquin (= il y a les nases sans aucun esprit critique et les autres).
avatar
Elisa Vix
Synopsis
Synopsis


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul le Silence - RJ Ellory

Message par Paul Colize le Dim 15 Nov - 14:50

Et ceux (celles) qui parlent du bouquin sans l'avoir lu ou terminé...
avatar
Paul Colize
Synopsis
Synopsis


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul le Silence - RJ Ellory

Message par André Toutou le Dim 15 Nov - 18:11

Quoi ? On peut plus dire ce qu'on pense, à c't'heure ?
avatar
André Toutou
Paragraphe
Paragraphe


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul le Silence - RJ Ellory

Message par Paul Colize le Dim 15 Nov - 18:29

C'est pas à toi que j'en ai, Toutou...
avatar
Paul Colize
Synopsis
Synopsis


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul le Silence - RJ Ellory

Message par Elisa Vix le Lun 16 Nov - 12:55

Paul Colize a écrit:Et ceux (celles) qui parlent du bouquin sans l'avoir lu ou terminé...

C'est pas joli-joli de dévoiler des secrets d'alcôve !

La vie est déjà assez dure sans se forcer à finir des livres qui vous ennuient.
avatar
Elisa Vix
Synopsis
Synopsis


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul le Silence - RJ Ellory

Message par Laurent Corre le Ven 20 Nov - 23:09

Elisa Vix a dit : La vie est déjà assez dure sans se forcer à finir des livres qui vous ennuient.[/quote]

Ouille-aïlle ! ça c'est de la répartie. Elle se laisse pas faire, Elisa. Allez Paul, réagis.

(Bon, ceci dit, moi j'ai pas lu le livre, je passais juste par là pour rajouter mon grain de sel)
avatar
Laurent Corre
Paragraphe
Paragraphe


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul le Silence - RJ Ellory

Message par André Toutou le Jeu 26 Nov - 19:32

Paul Colize a écrit: J’ai relu plusieurs fois son arrivée dans la mégalopole. Deux pages magistrales, le plus bel hommage à Big Apple depuis le générique de Manhattan, le film de Woody Allen.

Hummm... Lis les 1eres pages de l'hilarant (et saignant) "Aztèques dansants" de Donald Westlake (chez Rivages). Il y a là une façon de décrire New York, très, très originale et qui met le lecteur tout de suite dans le bain. Une leçon d'écriture d'un auteur doué, très productif, inégal forcément, mais parfois génial.
avatar
André Toutou
Paragraphe
Paragraphe


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul le Silence - RJ Ellory

Message par Le drone le Ven 27 Nov - 10:49

Pour ma part, j'ai trouvé que ce livre était raté (malgré cerrtains passages réussis) Impossible de trouver une seule motivation valable aux actes des personnages, on dirait des playmobils.
Peut-on expliquer pourquoi, entre autre, la seconde compagne du narrateur est tuée?

Sauf si je me met à penser que le tueur n'est pas celui qui est démasqué à la fin (il n'avoue pas franchement) et que les deux personnages soient tellements hantés par le vrai tueur qu'ils en deviennent completement fou et n'aient d'autres choix que de se supprimer l'un et l'autre, et là, ça devient un grand roman.
avatar
Le drone
Phrase
Phrase


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul le Silence - RJ Ellory

Message par Max Gillio le Ven 27 Nov - 10:50

Paul, on est des incompris.
avatar
Max Gillio
Synopsis
Synopsis


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul le Silence - RJ Ellory

Message par Le drone le Ven 27 Nov - 10:56

Il y a incontestablement dans ce roman des aspects qui sont appréhendés de manière diametralement opposée par les lecteurs. C'est tres curieux.
avatar
Le drone
Phrase
Phrase


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul le Silence - RJ Ellory

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum