Lune captive dans un oeil mort

Aller en bas

Lune captive dans un oeil mort

Message par Elisa Vix le Mar 21 Juil - 13:19

Déjà, le titre est une promesse, celle du style de Pascal Garnier, riche, dense, presque précieux sans jamais être lourd. Garnier, un auteur français atypique de romans noirs qui fait son chemin et Zulma, une maison d'édition française qui prend des risques avec des auteurs français.

Martial et Odette, jeunes retraités, emménagent dans un lotissement sécurisé du sud de la France, avec gardien et grillages. Ils comptent y couler des jours paisibles, dans l'ennui et la sécurité.
Mais rapidement, Pascal Garnier instille des dissonances dans ce tableau idyllique comme les prémices d'une catastrophe. Un lotissement qui reste anormalement vide, une mouche que personne ne voit, un piano dont personne ne joue... On glisse sans s'en rendre compte vers une horreur feutrée, une terreur à la monsieur-tout-le-monde, et le lotissement du bonheur se transforme en enfer.

Une phrase, qui n'est pas très représentative du style de Garnier, mais résume bien l'idée sous-jacente à Lune captive :
Il avait raison, le lieutenant Bardu : "La vie c'est ce putain de champ de mines, personne n'en sortira vivant. En avant !"

avatar
Elisa Vix
Synopsis
Synopsis


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lune captive dans un oeil mort

Message par Geof le Mar 21 Juil - 14:33

Sur que Pascal Garnier, c'est du tout bon ! J'avais beaucoup aimé "La théorie du Panda" et "Comment va la douleur ?".
Comme le dit Elisa, un auteur atypique de romans noirs.

Si on apprécie cet auteur, il faut se jeter sur Marcus Malte qui est du même tonneau.
avatar
Geof
Paragraphe
Paragraphe


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lune captive dans un oeil mort

Message par Elisa Vix le Mar 21 Juil - 17:27

Marcus Malte est encore plus décalé, et souvent dans le sordide (j'avoue avoir eu du mal avec "La part des chiens" que j'ai abandonné quand le nain raconte comment on le forçait à coucher avec sa mère dans un cirque... pourtant Marcus Malte est un homme gentil et discret, tout à fait normal, je l'ai rencontré) mais "Garden of Love" (prix des lectrices de Elle) également chez Zulma, est exceptionnel, très David Lynchien.
avatar
Elisa Vix
Synopsis
Synopsis


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lune captive dans un oeil mort

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum